Société Saint François de Sales
"L’homme est la perfection de l’univers, l’esprit est la perfection
de l’homme, l’amour celle de l’esprit, et la charité celle de l’amour."
St François de Sales

Filles de Saint François de Sales > Association Saint François de Sales > Actualités

Carême 2014

Samedi 12 avril

« 

En qualité de grand prêtre il (Caïphe) prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation, et non seulement pour la nation, mais encore pour rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés. » Jn (11, 51-52)

« Il s’est offert en holocauste pour nous, lorsqu’il mourut sur la croix, où il nous donna jusques à la dernière goutte de son sang, lequel il répandit sur la terre comme pour faire un ciment sacré, duquel il voulait cimenter, unir, conjoindre et attacher toutes les pierres vives de son Église, qui sont les fidèles l’un à l’autre, afin qu’ils fussent tellement unis, serrés et conjoints par ensemble, que jamais il ne se trouvât aucune division entre eux : tant il craignait que cette division ne leur causât une désolation éternelle ! » (Sermon pour le 3ème dimanche de Carême).

JPG - 11.5 ko

Aujourd’hui, je m’efforcerai d’être un facteur d’unité dans ma paroisse, ma famille spirituelle, considérant que tel est le désir du Christ.

Vendredi 11 avril

« Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon père qui me glorifie ». Jn (8, 54)

JPG - 10.2 ko

« Chacun se glorifie en ce quoi il s’estime grand. (…) Qui se glorifie en son savoir ; qui en sa santé, force et beauté : qui en sa qualité, degré et richesse. Mais quoi ! Vanité des vanités, toutes ces choses sont vanité. (…) Mais en la croix de Notre Seigneur, ô quelle gloire ! (…) lequel combien qu’il fut Dieu, et qu’il n’ait point estimé faire tort à son Père éternel de s’égaler à lui, il s’est néanmoins anéanti lui-même, et pour ce, Dieu l’a exalté. (Sermon pour le jour de l’invention de la Sainte Croix).

Aujourd’hui, je considèrerai humblement toutes les qualités que je possède et les mettrai au service de la gloire de Dieu.

Jeudi 10 avril

JPG - 33 ko

« Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon père qui me glorifie ». Jn (8, 54)

« Chacun se glorifie en ce quoi il s’estime grand. (…) Qui se glorifie en son savoir ; qui en sa santé, force et beauté : qui en sa qualité, degré et richesse. Mais quoi ! Vanité des vanités, toutes ces choses sont vanité. (…) Mais en la croix de Notre Seigneur, ô quelle gloire ! (…) lequel combien qu’il fut Dieu, et qu’il n’ait point estimé faire tort à son Père éternel de s’égaler à lui, il s’est néanmoins anéanti lui-même, et pour ce, Dieu l’a exalté. (Sermon pour le jour de l’invention de la Sainte Croix).

Aujourd’hui, je considèrerai humblement toutes les qualités que je possède et les mettrai au service de la gloire de Dieu.

Mercredi 9 avril

JPG - 37.2 ko

« Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libèrera. » Jn (8, 31-32)

« Mais qu’est-ce que la vérité ? Ce n’est autre chose, mes chères âmes, que la foi. (…) Il ne faut pas aussi nous mettre en danger de nous perdre, ne demeurant pas fermes en la vérité, c’est-à-dire ne vivant pas selon la vérité, et ne nous rendant pas capables de la bien entendre. » (Sermon pour le dimanche de la Passion).

Aujourd’hui, je prendrai les résolutions nécessaires pour tirer profit de la parole de Dieu afin de grandir dans ma foi.

Mardi 8 avril

« Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui plaît. » Jn (8, 29-30)

« Ainsi, à force de se plaire en Dieu, on devient conforme à Dieu, et notre volonté se transforme en celle de la divine Majesté par la complaisance qu’elle y prend. » (TAD VIII, 1 ; Pléiade p. 714.)

Aujourd’hui, je méditerai cette phrase du Notre Père : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. »

JPG - 36.8 ko

Lundi 7 avril

« Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre ! » Jn (8, 7)

« Ô que les jugements téméraires sont désagréables à Dieu ! Les jugements des enfants des hommes sont téméraires parce qu’ils ne sont pas juges les uns des autres, et jugeant ils usurpent l’office de Notre Seigneur. (…) ce qui nous est défendu nous ne cessons de le faire, jugeant à tout propos le prochain, et ce qui nous est commandé, qui est de nous juger nous-mêmes, nous ne le faisons jamais. » (IVD III, 28, Pléiade p.208)

JPG - 7 ko

Aujourd’hui je prendrai du temps pour faire un examen de conscience et envisagerai une date pour aller me confesser.

Dimanche 6 avril

JPG - 31.8 ko

« Les deux sœurs envoyèrent donc dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade » Jn (11, 3)

« Ô sainte affliction, ô bénie tribulation qui nous fait recourir à ce céleste Consolateur ! Certes, entre tous les profits de la tribulation qui ne sont pas petits, je trouve celui-ci l’un des plus excellents, qui est qu’elle nous fait revenir à Notre Seigneur. Quand nous sommes en prospérité, bien souvent nous l’oublions ; mais en adversité, nous recourons à lui comme à notre singulier refuge. » (Sermon pour le jour de la résurrection du Lazare.)

Quelle est la nature de ma prière, demande ou action de grâce ? Aujourd’hui je remercierai le Seigneur pour tous les bienfaits qu’il me donne.

Samedi 5 avril

« Dans la foule, plusieurs qui avaient entendu ses paroles disaient : « C’est vraiment lui le prophète ! » D’autres : « C’est le Christ ! » Mais d’autres répondaient « Le Christ viendrait-il de la Galilée ? » (…) La foule se divisa donc à cause de lui. » Jn (7, 40-43)

JPG - 6.5 ko
05 avril

« Le défaut de la paix est la source d’où procèdent la plupart des malheurs, afflictions et misères qu’on voit en ce monde parmi les hommes.(…) C’est pourquoi, Notre Seigneur, sachant bien la grande nécessité que les hommes avaient de cette paix, il n’a rien tant prêché, et ne nous a rien tant recommandé que de nous aimer les uns les autres. » (Sermon pour le jour de Pâques).

Aujourd’hui, j’accepterai de dialoguer avec ceux qui ne partagent pas mes idées.

Vendredi 4 avril

« Vous me connaissez et vous savez d’où je suis ; et pourtant ce n’est pas de moi-même que je suis venu, mais celui qui m’a envoyé est véridique. » Jn (7, 28)

« Mais afin que la douceur de sa miséricorde fut ornée de la beauté de sa justice, il délibéra de sauver l’homme par voie de rédemption rigoureuse, laquelle ne se pouvant bien faire que par son Fils, il établit qu’icelui rachèterai les hommes non seulement par une de ses actions amoureuses (…) mais encore par toutes les innumérables actions amoureuses et passions douloureuses qu’il ferait et souffrirait jusques à la mort et la mort de la croix, à laquelle il le destina, voulant qu’ainsi il se rendit compagnon de nos misères, pour nous rendre par après, compagnons de sa gloire. » (TAD II, 5 ; Pléiade p.422)

JPG - 13 ko

Jésus est celui qui nous dit en vérité l’amour de Dieu pour nous, non seulement par ses paroles mais par la manifestation de son amour qui va jusqu’à donner sa vie sur la croix. La vérité de nos propos se vérifie à travers nos actes. Aujourd’hui, je veillerai à rester cohérente.

Jeudi 3 avril

JPG - 47.4 ko

« Jean était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu jouir un instant de sa lumière. » Jn (5, 35)

« Vivez joyeuse et soyez généreuse ; Dieu que nous aimons et à qui nous sommes voués, nous veut en cette sorte- là. » (EA 13, 89)

Aujourd’hui, comme Jean je rendrai témoignage à Dieu en étant lumière pour les autres.

Mercredi 2 avril

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit à celui qui m’a envoyé a la vie éternelle. » Jn (5, 24)

JPG - 7.1 ko

« Une parole peut être reçue ou rejetée pour trois raisons. La première, pour la considération de la personne qui la dit ; la seconde pour la considération de la parole qui est dite ; et la troisième, pour les bonnes ou mauvaises dispositions des personnes qui l’entendent. (Sermon pour le dimanche de la Passion)

Aujourd’hui, je considérerai ces trois raisons. Quel est l’obstacle à ma propre réception de la parole de Dieu ? En quoi cela m’appelle-t-il à une conversion ?

Mardi 1° avril

Lève-toi, prends ton grabat et marche. » Et aussitôt l’homme recouvra la santé ; il prit son grabat et il marchait. » Jn (5, 8-9)

JPG - 71.1 ko

« Bienheureux sont les obéissants, car Dieu ne permettra jamais qu’ils s’égarent ; » (IVD III, 11 ; Pléiade p.163.)

Aujourd’hui, je serai attentive à la parole de Dieu. Par mon accueil, est-ce une parole qui me guérit, me relève et me met en marche ?

Lundi 31 mars

« Jésus lui dit : « Va, ton fils vit.. » L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il se mit en route. » Jn (4, 50)

JPG - 7.1 ko

« Vous voulez encore savoir quel fondement doit avoir notre confiance ? Il faut qu’elle soit fondée sur l’infinie bonté de Dieu et sur les mérites de la Mort et Passion de Notre Seigneur Jésus Christ… » (Entretiens Spirituels III, Pléiade p.1029)

Aujourd’hui, je m’adresserai à Dieu dans une prière pleine de confiance.

Dimanche 30 mars

« Jadis, vous étiez ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur ; conduisez-vous en enfants de lumière car le fruit de la lumière consiste en toute bonté, justice et vérité. Discernez ce qui plait au Seigneur » Ep (5, 8-9)

JPG - 6.3 ko

« La vertu de dévotion n’est autre chose qu’une générale inclinaison et promptitude de l’esprit à faire ce qu’il connait être agréable à Dieu. » (EA 12,346)

Ce qui est agréable à Dieu, c’est l’accomplissement de sa volonté signifiée à travers mon devoir d’état. Je veillerai aujourd’hui, à l’accomplir avec amour et joie.

Samedi 29 mars

JPG - 18.3 ko

« Car tout homme qui s’élève sera abaissé, mais celui qui s’abaisse sera élevé. » Lc (18, 14)

« Le superbe qui se fie en soi-même a bien occasion de n’oser rien entreprendre ; mais l’humble est d’autant plus courageux qu’il se reconnaît plus impuissant : et à mesure qu’il s’estime chétif il devient plus hardi parce qu’il a toute sa confiance en Dieu, qui se plait à magnifier sa toute- puissance en notre infirmité. » (IVD III, 5 ; Pléiade p.143).

Aujourd’hui, je reconnaitrai ma faiblesse et demanderai l’aide de Dieu dans toutes mes entreprises.

Vendredi 28 mars

« Le premier (commandement) c’est : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » Mc (12, 29-31)

JPG - 14.5 ko

« Pourquoi aimons-nous Dieu ? […] parce qu’il est la très souveraine et très infinie bonté. Pourquoi nous aimons-nous nous-mêmes en charité ? Certes c’est parce que nous sommes l’image et semblance de Dieu. Et puisque tous les hommes ont cette même dignité, nous les aimons aussi comme nous-mêmes, c’est-à-dire en qualité de très saintes et vivantes images de la Divinité. » (TAD X, 11, Pléiade p.844)

Aujourd’hui, je veillerai à garder mon cœur ouvert aux autres et je les regarderai comme des frères en Christ.

Jeudi 27 mars

JPG - 12.5 ko

« Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et maison sur maison s’écroule. » Lc (11, 17)

« Comme au contraire, tout royaume qui sera bien uni en soi-même par la concorde, ne donnant point d’entrée à la division, sera indubitablement rempli de consolations. » (Sermon pour le 3ème dimanche de Carême).

Aujourd’hui je veillerai à conserver ma paix intérieure. Je réfléchirai aussi à mon comportement au sein de ma famille, de mon groupe salésien, de ma vie professionnelle. En quoi puis-je œuvrer pour y faire régner l’amour et l’amitié ?

Mercredi 26 mars

JPG - 6.8 ko

« Et maintenant Israël, écoute les lois et les coutumes que je vous enseigne aujourd’hui pour que vous les mettiez en pratique […]. Vous garderez les commandements de Yahvé votre Dieu tels que je vous les prescris. » Dt (4,1-2)

« Ce n’est pas assez d’entendre cette divine parole ; il faut la garder ; et pour la garder, il faut la mâcher. Qu’est-ce que « la mâcher », sinon la méditer ? (Une pensée par jour, p 86)

Aujourd’hui, je méditerai la parole de Dieu. Peut-être pourrais-je m’appuyer sur des commentaires de saint François de Sales.

Mardi 25 mars

JPG - 66.4 ko

« Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole ! » Lc (1,38)

« Ô consentement digne de grande réjouissance pour les hommes, d’autant que c’est le commencement de leur bonheur éternel ! Ô alliance inouïe ! Ô grâce incomparable ! Le Père prend Notre-Dame pour sa fille bien-aimée, le Saint-Esprit pour son épouse très chère ; et le Fils, s’unissant personnellement à notre humanité, l’a choisie pour sa Mère. » (Sermon pour le jour de l’Annonciation)

Aujourd’hui, je méditerai sur le « Oui » de Marie et son rôle dans l’histoire du salut. Notre fondateur, l’abbé Chaumont, voulait que nous imitions Marie dans notre réponse personnelle à l’appel de Dieu. Est-elle un vrai OUI ?

Lundi 24 mars

JPG - 11.1 ko

« Naamân arriva avec son attelage et son char et s’arrêta à la porte de la maison d’Élisée, et Élisée envoya un messager lui dire : « Va te baigner sept fois dans le Jourdain, ta chair deviendra nette. » Naamân, irrité, s’en alla en disant : "Je m’étais dit : Sûrement il sortira et se présentera lui-même, puis il invoquera le nom de Yahvé son Dieu, […] et délivrera la partie lépreuse". » 2 Rois, (5, 9-11)

« Pour recevoir la grâce de Dieu en nos cœurs, il faut les avoir vides de notre propre gloire […] Nous appelons vaine la gloire qu’on se donne ou pour ce qui n’est pas en nous, ou pour ce qui est en nous mais non pas à nous, ou pour ce qui est en nous et à nous, mais qui ne mérite pas qu’on s’en glorifie. » (Saint François de Sales, IVD III, 4, Pléiade p.137).

Aujourd’hui, je réfléchirai sur mon comportement : suis-je vaniteuse ? Ai-je besoin d’une reconnaissance de ma situation sociale ou professionnelle, de mes richesses ou talents ? Est-ce que je rapporte tout à moi ? Je m’efforcerai de vivre cette journée dans l’humilité.

Dimanche 23 mars

JPG - 12.5 ko

« Une femme de Samarie vient pour tirer de l’eau. Jésus lui dit : "Donne-moi à boire". » Jn (4, 7)

« Voici l’occasion que Notre Seigneur prend de sauver cette âme : car là, près de la fontaine, il lui dit : "Donne-moi à boire". Notre Seigneur, pour avoir occasion de nous faire du bien, nous demande les œuvres de miséricorde ; Il ne demande pas à boire pour boire, mais pour faire boire (à) cette Samaritaine l’eau de grâce. » (Saint François de Sales, Sermon pour le 4ème vendredi de Carême)

Aujourd’hui, je répondrai tout particulièrement aux demandes qui me sont faites, notamment à travers mon devoir d’état, consciente que c’est même dans les plus petites choses que Dieu veut me faire coopérer à l’œuvre du salut.

Samedi 22 mars

JPG - 9.7 ko

« Je veux partir, retourner vers mon père et lui dire : Père, j’ai péché contre le ciel et contre toi ; je ne mérite plus d’être appelé ton fils, traite-moi comme l’un de tes journaliers. » Lc (15, 18-19)

« Me retournant devers le trône de l’infinie miséricorde […], après avoir détesté de tout mon cœur et de toutes mes forces les iniquités de ma vie passée, je demande et requiers humblement grâce et pardon et merci. » (Saint François de Sales, IVD I, 20, Pléiade p 69)

Aujourd’hui, je dirai à Dieu le regret que j’ai de mes fautes et imperfections, et mon désir de l’aimer et le servir fidèlement maintenant et éternellement. Je lui demanderai pour cela l’aide de l’Esprit-Saint.

Vendredi 21 mars

JPG - 7.9 ko

« Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : "Ils auront des égards pour mon fils." Mais les vignerons […] le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. » Mt (21, 37-39)

« Théotime, le doux Jésus, qui nous a rachetés par son sang, désire infiniment que nous l’aimions, afin que nous soyons éternellement sauvés, et désire que nous soyons sauvés, afin que nous l’aimions éternellement, son amour tendant à notre salut et notre salut à son amour. » (Saint François de Sales, TAD II, 8, Pléiade p 431).

Aujourd’hui je réfléchirai à la manière dont je réponds au désir de Dieu d’être aimé au-delà de toute chose. Cela ne peut se faire sans une véritable conversion de mon cœur, dans la conviction que le Seigneur m’en donnera les moyens.

Jeudi 20 mars

JPG - 8.8 ko

« Il y avait un homme riche qui s’habillait de pourpre et de lin fin et qui chaque jour faisait brillante chère. Et un pauvre, du nom de Lazare, gisait près de son portail, tout couvert d’ulcères. Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche… » (Lc 16, 19-21)

« Les maximes du monde sont : Bienheureux ceux qui ont leurs plaisirs et contentements, qui abondent en biens et possession de la terre, car ils sont estimés et honorés. Mais celles de Dieu nous enseignent tout au contraire que bienheureux sont les pauvres d’esprit, car le Royaume des cieux est à eux. » (Saint François de Sales, EA, X. 393-395)

Les maximes du monde n’ont pas changé et nous déplorons beaucoup de gaspillage. Aujourd’hui je réfléchirai sur ma façon de consommer. Je profiterai de ce temps de Carême pour corriger mes habitudes et partager avec les plus démunis.

Mercredi 19 mars

JPG - 43.9 ko

« L’Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : Joseph, fils de David, ne crains point de prendre chez toi Marie, ton épouse […] Une fois réveillé, Joseph fit comme l’Ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse. » Mt (1, 20-24)

« On n’entend pas, certes, qu’on puisse empêcher Dieu de nous inspirer ni de jeter ses attraits dans nos cœurs ; car, comme je l’ai déjà dit, cela se fait « en nous » et « sans nous » ; ce sont des faveurs que Dieu nous fait avant que nous y ayons pensé : il nous éveille lorsque nous dormons, et par conséquent, nous nous trouvons éveillés avant qu’y avoir pensé ; mais il est en nous de nous lever ou de ne nous lever pas, et bien qu’il nous ait éveillés sans nous, il ne nous veut pas lever sans nous. » (Saint François de Sales, TAD, II, 12, Pléiade p.446)

Quel est mon accueil aux inspirations de Dieu ? Adhésion ou résistance ? Aujourd’hui, dans ma liberté d’enfant de Dieu, je m’efforcerai d’y répondre.

Mardi 18 mars

JPG - 5.7 ko

« Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. » Mt (23, 12)

« Plus la sainte humilité vous coûtera de travaux, plus elle vous donnera de grâces. » (Saint François de Sales, EA 14, p. 237)

Aujourd’hui, je chercherai à progresser en humilité en acceptant les idées des autres au lieu d’imposer les miennes.

Lundi 17 mars

JPG - 13.3 ko

« Montrez-vous miséricordieux comme votre Père est miséricordieux […] car de la mesure dont vous mesurer on mesurera pour vous en retour. » Lc (6, 36)

« Nous avons un cœur doux, gracieux, courtois en notre endroit ; et un cœur dur, sévère, rigoureux envers le prochain. » (Saint François de Sales, IVD III, ch.36, Pléiade p229)

Aujourd’hui, sur les conseils de saint François de Sales, j’éviterai d’employer deux poids deux mesures dans mes actions et jugements, me mettant toujours dans la situation de mon prochain, afin de ne pas le léser et de plaire à Dieu.

Dimanche 16 mars

JPG - 9.5 ko

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur, écoutez-le » Mt (17, 5)

« Soyez dévote à la parole de Dieu : soit que vous l’écoutiez en devis familiers avec vos amis spirituels, soit que vous l’écoutiez au sermon, oyez-la toujours avec attention et révérence ; faîtes-en bien votre profit. » (Saint François de Sales IVD, II, 17, Pléiade p.108).

Aujourd’hui, j’écouterai plus attentivement la Parole du Seigneur et la méditerai.

Samedi 15 mars

JPG - 19.5 ko

« Eh bien ! Moi je vous dis : Aimez vos ennemis, priez pour vos persécuteurs ; ainsi serez-vous fils de votre Père qui est aux cieux. » Mt (5, 44-45)

« Êtes-vous point prompte à parler du prochain en mauvaise part, surtout de ceux qui ne vous aiment pas ? » (Saint François de Sales, IVD V, 5 ; Pléiade p. 303)

Aujourd’hui, je demanderai à Dieu la grâce d’aimer tel ennemi et de ne pas en dire du mal.

vendredi 14 mars

JPG - 9.8 ko

« Quand donc tu présentes ton offrande à l’autel, si là tu te souviens d’un grief que ton frère a contre toi, laisse-là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère. » Mt 5 (23-24)

« Nous sommes tous nourris d’un même pain, qui est ce pain céleste du très saint Sacrement, la manducation duquel s’appelle communion ; ce qui nous représente la commune union que nous devons avoir par ensemble, union sans laquelle nous ne méritons pas le nom d’enfants de Dieu, puisque nous ne lui obéissons pas. » (Saint François de Sales, Sermon, 3ème dimanche de Carême)

Aujourd’hui, je méditerai cette prière de Jésus : « Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous » Jn (17, 11). Suis-je, dans ma vie, artisan d’unité ?

Jeudi 13 mars

JPG - 11.5 ko

« Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. […] Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes à ceux qui l’en prient ! » Mt (7, 7-11)

« Ô mon Dieu, que nous serions heureux si nous pouvions nous accoutumer à faire cette réponse à nos cœurs lorsqu’ils sont en souci de quelque chose : le Seigneur y pourvoira. […] Grande est certes la confiance que Dieu requiert que nous ayons en son soin paternel […]. Nul ne se confie en Dieu, qui ne retire les fruits de sa confiance. » (XVI° Entretien, Pléiade p.1222.)

Aujourd’hui, je prierai Dieu avec confiance, sans me faire tant de soucis.

Mercredi 12 mars

JPG - 11.6 ko

« Car de même que Jonas devint un signe pour les Ninivites, ainsi le Fils de l’homme en sera un pour cette génération. » Lc (11, 30)

« Enfin, Théotime, ce divin Amoureux mourut […] à cause de l’infinie charité qu’il avait envers nous et par la force et la vertu de l’amour ; c’est-à-dire, il mourut en l’amour, par l’amour, pour l’amour et d’amour. » (Saint François de Sales, TAD X, 17, Pléiade p.867)

Aujourd’hui, je méditerai sur l’amour de Dieu pour moi personnellement. À travers mes engagements, ma vie est-elle signe pour les autres de cet amour de Dieu pour chacun ?

Mardi 11 mars

JPG - 5.7 ko

« Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton Règne arrive, que ta Volonté soit faite [...] Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien. » Mt (6, 9-11)

« Chaque jour doit porter son souci ; n’ayez point souci du lendemain, car le Dieu qui règne aujourd’hui règnera demain. » (Saint François de Sales, EA XIX, p. 15)

Aujourd’hui, je resterai dans le présent sans exagérer les difficultés qui pourront surgir à l’avenir. Dieu est là et Il m’aime.

Lundi 10 mars

JPG - 16.4 ko

« En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » Mt (25, 40)

« Théotime, aimer le prochain par charité, c’est aimer Dieu en l’homme ou l’homme en Dieu ; c’est chérir Dieu seul pour l’amour de lui-même, et la créature pour l’amour d’icelui. » (Saint François de Sales, TAD X, 11, Pléiade p.844)

Aujourd’hui, je considèrerai mon prochain non seulement comme un frère en humanité mais comme un frère en Christ.

1° dimanche de Carême, 9 mars

JPG - 14.5 ko

« L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Mt (4, 4)

« Nous devons d’un grand courage avoir une très ferme confiance en Dieu et en son secours ; car si nous ne manquons à sa grâce, il parachèvera en nous le bon œuvre de notre salut. » (François de Sales, TAD III, 4, Pléiade p. 493)

Aujourd’hui, je demanderai à Dieu la grâce de la fidélité et le courage de lutter contre mes tentations en prenant appui sur sa Parole.

Samedi 8 mars

JPG - 9.8 ko

« Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs au repentir. » Lc (5, 32)

« Quelles affections enfin tiennent notre cœur empêché ? Quelles passions le possèdent ? En quoi s’est-il principalement détraqué ? Car par les passions de l’âme, on reconnaît son état en les tâtant l’une après l’autre : d’autant que, comme un joueur de luth pinçant toutes les cordes, celles qu’il trouve dissonantes il les accorde, ou en les tirant ou les lâchant, ainsi, après avoir tâté l’amour, la haine, le désir, la crainte, l’espérance, la tristesse et la joie de notre âme, si nous les trouvons mal accordantes à l’air que nous voulons sonner, qui est la gloire de Dieu, nous pourrons les accorder, moyennant sa grâce et le conseil de notre père spirituel. » (Saint François de Sales, IVD V, 7 ; Pléiade p. 305)

Aujourd’hui, je prendrai la résolution de voir mon père spirituel pour recevoir la grâce d’accorder mon âme à Dieu et de vivre en harmonie avec les autres, dans un souci de conversion du cœur.

Vendredi 7 mars

JPG - 20.4 ko

« Les compagnons de l’époux peuvent-ils mener le deuil tant que l’époux est avec eux ? Viendront des jours où l’époux leur sera enlevé ; et alors ils jeûneront. » (Mt 9, 15)

« C’est une double grâce à une bonne œuvre d’être bien faite et d’être faite joyeusement. » (Saint François de Sales, EA XIV, p. 146)

Quelle valeur a mon jeûne, s’il n’est vécu en union avec le Seigneur ? Quelle qu’en soit sa forme (jeûne ou action charitable), je vivrai cette journée dans la joie.

Jeudi 6 mars

JPG - 20.8 ko

"Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive." Lc (9, 23)

"Le mérite de la croix n’est pas dans sa pesanteur, mais en façon avec laquelle on la porte". (Saint François de Sales, EA IX, p 19)

Aujourd’hui, j’accueillerai dans la confiance les croix que me présente mon devoir d’état sans en chercher d’autres qui, à mes yeux, me rendraient plus méritante.

Mercredi des Cendres

JPG - 15.8 ko

"Pour toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône soit secrète ; et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra." Mt (6, 3)

"L’humilité gît à ne point nous surestimer aux autres et à ne vouloir pas être surestimé par les autres : à quoi en êtes-vous pour ce regard ?" (Saint François de Sales, IVD V, 5, Pléiade p. 303)

Aujourd’hui, je ne chercherai pas à me faire admirer ou à ramener les autres à ma propre volonté. Je garderai la discrétion dans mes actes.


Association Saint François de Sales | Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée | Fils de Saint François de Sales | Prêtres de Saint François de Sales
Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Webmestre | Espace privé | SPIP - ©Société Saint François de Sales - 119 Productions