Société Saint François de Sales
"L’homme est la perfection de l’univers, l’esprit est la perfection
de l’homme, l’amour celle de l’esprit, et la charité celle de l’amour."
St François de Sales

Filles de Saint François de Sales > Association Saint François de Sales > Actualités

Le Carême, jour après jour


C’est une proposition collective, avec la collaboration des Régions de l’Est, de l’Océan Indien et de Midi-Pyrénées. Une nouvelle méditation sera mise en ligne tous les jours.

Carême 2010 avec Saint François de Sales

.

Saint François de Sales nous aidera à faire de notre carême un temps de grâce car, dit-il, il n’y a pas de sainteté toute faite, il faut que chacun couse la sienne, point par point.

40) -" Je le veux bien Seigneur, tirez, tirez hardiment ce qui revêt mon coeur, ô mon Seigneur, je n’excepte rien, arrachez-moi à moi-même" - à Mère de Chantal

Aujourd’hui je renoncerai à ma manière de faire pour offrir ma volonté propre au Seigneur.

39) « Ne veuillez pas tout faire, mais seulement quelque chose, et, sans doute, vous ferez beaucoup. »

Aujourd’hui, pour ma préparation de la journée je choisirai une petite chose à accomplir saintement.


38) - Gardez-vous des empressements, des mélancolies, des scrupules.

Aujourd’hui j’éviterai ces retours sur moi-même qui détournent et mon coeur et mon regard de mon chemin vers Dieu.

37) - Dieu vous a donné un père temporel sur lequel vous pouvez prendre beaucoup de consolation spirituelle, retenez ses avis comme de Dieu, car Dieu vous donnera beaucoup de bénédictions par son entremise - (Melle de Soulfour 1626)

Aujourd’hui, je penserai aux avis de mon père spirituel et je prierai pour les prêtres.

36) «  C’est une grande partie de notre perfection que de nous supporter les uns les autres en nos imperfections ; car, en quoi pouvons-nous exercer l’amour du prochain, sinon en ce support ». St Fr. de Sales – à la sœur Favre.

Aujourd’hui, aide moi Seigneur à mettre beaucoup d’amour dans les petites choses, à sourire ou me taire en face d’une contrariété.

35) «  Tenez votre coeur proche de Dieu. C’est le moyen d’être simple, puisque Dieu est un Esprit simplificateur »

Plusieurs fois dans la journée, je regarderai avec amour Celui qui ne cesse de frapper à la porte de mon coeur.

34) «  La tranquillité qui n’est pas exercée par la tempête, est une tranquillité fainéante et trompeuse. »

Les petites contrariétés du quotidien, n’ai-je pas tendance à les grossir au lieu d’en faire une occasion d’aimer.

33) « Tâchez, ma chère Fille, de tenir votre coeur en paix... Je ne vous dis pas : Tenez-le en paix, mais je dis : Tâchez de le faire. »

Qu’est-ce qui me fait perdre le plus souvent la paix ? Je regarde Jésus, Prince de la paix.

32) « Il faut avoir une longue haleine, les grands desseins ne se font qu’à force de patience et de longueur de temps. »

Aujourd’hui, je décide sur quel point précis je vais porter mon effort dans la durée.

31) Dans sa deuxième encyclique le pape Benoît XVI souligne qu’aimer ne relève pas du « mérite » mais du don (Sauvé par l’espérance, n° 35). Chaque fois, il s’agit d’un amour d’imitation par rapport à Jésus. Saint Paul nous le dit : « ayez les dispositions qui étaient dans le Christ Jésus » (Phil. 2,5). Ce qui caractérise la charité, ce n’est pas un enthousiasme débordant, mais le fait qu’elle « se donne de la peine » (lettre aux Thessaloniciens) ; elle ne craint pas l’aspect pénible et fatigant des actions concrètes qui manifestent l’amour du prochain.

Aujourd’hui j’accepterai la fatigue que m’occasionne mon prochain, je me donne de la peine pour lui.

30) L’accord et la coopération avec le but apostolique de l’Eglise, qui est l’évangélisation et la sanctification des hommes, et la formation chrétienne de leur conscience, afin qu’ils soient en mesure de pénétrer de l’esprit de l’Evangile les diverses communautés et les diverses lieux. Vocation des Laïcs § 30, JPII 1988

Aujourd’hui, je lirai un texte d’Eglise pour former ma conscience.

29) Dans ma vie professionnelle ou familiale, je suis peut-être entourée de non-chrétiens, de non-croyants, d’indifférents.

Aujourd’hui j’oserai faire le premier pas vers les autres.

28) Est-ce que je me rends compte que l’équilibre et le calme, si souvent enseignés par St François de Sales peuvent être un excellent témoignage ?

Je ferai un effort de rester calme dans une petite contrariété aujourd’hui.

27) Tous, Pasteurs et fidèles, nous sommes tenus de favoriser et d’entretenir sans cesse l’existence de liens et de rapports fraternels d’estime, de cordialité, de collaboration. Vocation des Laïcs, JPII 1988

Aujourd’hui, je repousserai mes mouvements d’agacement pour essayer de voir mon frère chrétien avec des yeux bons et ne pas céder à l’esprit de critique. Je ne céderai pas à la tentation de division et d’opposition

26) « O Nazareth enseigne-nous le recueillement, l’intériorité, la disposition à écouter les bonnes inspirations, les paroles des bons maîtres. » Homélie de Paul VI à Nazareth 1964

Aujourd’hui, je fuirai le bruit pour faire silence et laisser Dieu imprimer son visage dans mon coeur.

25) « Il vous faut être comme cette femme forte, de laquelle le sage dit : Elle a mis la main à choses fortes et ses doigts ont manié le fuseau. Méditez, élevez votre esprit, portez-le en Dieu, c’est-à-dire, tirez Dieu en votre esprit : voilà les choses fortes. Mais avec tout cela n’oubliez pas votre quenouille et votre fuseau. »

Aujourd’hui je passerai un bon moment avec le Seigneur mais sans négliger mon ménage.

24) « Il y a deux sortes d’obéissance : l’une nécessaire, et l’autre volontaire. Par la nécessaire, vous devez humblement obéir à vos supérieurs ecclésiastiques… vous devez obéir à vos supérieurs politiques… Dieu les ayant mis en autorité de commander et gouverner, chacun en ce qu’ils ont en charge sur nous. » SFDS

J’obéirai doucement, sans réplique, promptement, sans retard, gaîement, sans chagrin ; et surtout j’obéirai amoureusement pour l’amour de Celui qui, pour l’amour de nous s’est fait obéissant jusqu’à la mort de la croix. Car comme dit saint Bernard, le Christ aima mieux perdre la vie que l’obéissance.

23) Saint Paul nous engage dans une bataille : « Luttez avec moi dans les prières » (Rm 15, 30)

Aujourd’hui, au lieu de me désoler je prierai le Seigneur pour les pécheurs.

22) François de Sales « fut essentiellement un Apôtre, et cela dès le début… On ne sera jamais salésien sans être un apôtre. » Père Chaumont.

La véritable charité pratique l’humble mais efficace apostolat de l’édification du prochain.

Aujourd’hui je tâcherai d’être désengagée de moi-même, de ma propre estime, des biens de ce monde, véritablement libre à l’égard de la réussite et de l’échec.

21) « On a trouvé le secret de bien agir quand on a appris à bien prier" St Augustin.

Dieu notre père est très proche de nous. La plus petite prière est entendue et récompensée avec un amour et une tendresse infinis, comme un père caressant le cou de son enfant chéri. » St François de Sales

Seigneur, apprends moi à prier, je ne le fais pas assez et je le fais mal. Aide-moi à me mettre à l’écoute des inspirations de ton Saint Esprit avant de prendre mes décisions, avant de parler de Toi avec mes petits-enfants, et donne-moi ta force pour oser témoigner de ma foi en famille ou en société

20) Ne pas se dérober aux tâches ingrates de la vie quotidienne. A l’acte héroïque mais lointain, Saint François substitue la somme des actes quotidiens. En cela il s’appuie sur le Christ qui promet qu’un verre d’eau donné avec amour verra sa récompense.

Aujourd’hui, je m’appliquerai à servir Dieu dans mes frères.

19) « Je suis pécheur mais la grâce de la rédemption m’est accordée. La rédemption de notre Seigneur touchant nos misères les rendent plus utiles et aimables que n’eût jamais été l’innocence originelle. La miséricorde de Dieu est au-dessus du jugement et pénètre toutes les oeuvres comme une huile sacrée. » TAD 2, 5.

Aujourd’hui, je prendrai rendez-vous pour me confesser et recouvrir mon innocence.

18) « L’Eglise est un jardin diapré de fleurs infinies ; il y en faut donc de diverses grandeurs, de diverses couleurs, de diverses odeurs, et en somme de différentes perfections. Toutes ont leurs prix, leur grâce et leur émail, et toutes, en l’assemblage de leur variété, font une très agréable perfection de beauté. »

Aujourd’hui je ferai un effort pour travailler avec d’autres qui sont différents de moi.

17) Quand nous souffrons profondément dans notre corps, dans notre esprit ou dans notre âme, c’est comme si nous étions suspendu au-dessus d’un abîme terrifiant. Même si notre foi est faible, nous pouvons encore nous accrocher à un fil d’espérance, confiants que Dieu nous aidera. « C’est toi qui as préservé mon âme de la fosse du néant. Le Seigneur me sauvera » (Is 38, 17, 20)

Aujourd’hui, je mets ma confiance dans la bonté du Seigneur quelque soit ma souffrance.

16) « Le serpent a la langue fourchue et à deux pointes, comme dit Aristote, et telle est celle du médisant, qui d’un seul coup pique et empoisonne l’oreille de l’écoutant et la réputation de celui de qui elle parle. » IVD 3, 29.

Aujourd’hui je garderai ma langue de tout mal.

15) « Oh ! que les jugements téméraires sont désagréables à Dieu ! Ces jugements sont téméraires parce que chacun a assez à faire à se juger soi-même, sans entreprendre de juger son prochain. » IVD 3, 28.

Aujourd’hui, je jugerai en faveur du prochain. Que si une action pouvait avoir cent visages, je la regarderais en celui qui est le plus beau.

14) « La vraie dévotion consiste en une volonté constante, résolue, prompte et active d’exécuter ce que l’on sait être agréable à Dieu » IVD 4, 13.

Aujourd’hui, je réfléchirai sur comment aider ma paroisse dans ses efforts d’évangélisation cette année.

13) « N’aimez rien trop, pas même les vertus, que l’on perd parfois en les outrepassant. »TAD. 12,1

Aujourd’hui, j’aimerai Dieu sur toutes choses…car tout ce qui ne tend point à l’amour éternel tend à la mort éternelle. TAD 10,1

12) « Les grandes occasions de servir Dieu sont rares, mais les petites sont quotidiennes. » IVD.3, 35

Aujourd’hui j’offrirai à Jésus mon sourire.

11) « Quelle suavité ! les vertus ont cela d’admirable, qu’elles délectent l’âme avec douceur et suavité non pareille après qu’on les a exercées, où les vices la laissent infiniment recrue et malmenée. »IVD 5, XI

Pourquoi n’entreprendrons-nous pas d’acquérir ces suavités ?

Aujourd’hui je pratiquerai l’humilité en laissant de côté mon ambition ou mon arrogance. Je pratiquerai la charité au prix de l’envie, la douceur au prix de la colère et du chagrin.

10) « Où il y a moins du nôtre, il y a plus de Dieu. » IVD.3 ,16

Aujourd’hui, je m’effacerai devant les autres, les écoutant avec bienveillance.

9)

« Celui qui a gagné le cœur de l’homme a gagné tout l’homme. » IVD. 3 , 15« Je vous recommande surtout l’esprit de douceur qui est celui qui ravit les cœurs et gagne les âmes. » à Mme.Bourgeois

Aujourd’hui je tâcherai de pratiquer la douceur envers tous ceux que je rencontrerai.

8) « Ce n’est pas à nous de choisir à notre volonté ; il faut voir ce que Dieu veut ; et si Dieu veut que je le serve en une chose, je ne dois pas vouloir le servir en une autre. » à Mme Brûlart

« Ce n’est pas par la grandeur de nos actions que nous plaisons à Dieu, mais par l’amour avec lequel nous les faisons ; c’est l’amour qui donne la perfection et le prix de nos œuvres. » Derniers Entretiens

7) Les esprits aigres, chagrins, présomptueux et médisants, servant à leurs inclinations, humeurs, aversions et outrecuidances couvrant leur passions du manteau du zèle.

J’éviterai de pratiquer la censure et le murmure à l’égard des prélats de l’Eglise et contre les responsables publics. A la place je donnerai le bon exemple ou suggérerai des remèdes au mal. TAD 10, 16.

6) « Entre les exercices des vertus, nous devons préférer celui qui est plus conforme à notre devoir, et non pas celui qui est plus conforme à notre goût. » SFS IVD

Seigneur Jésus, que ta volonté se fasse en moi, comme tu le désires. Je suis à ton écoute : appelle-moi, guide-moi, conseille-moi, que je sois entre tes mains un outil que tu utiliseras selon tes desseins !

5) « Une grande misère parmi les hommes, c’est qu’ils savent si bien ce qui leur est dû et qu’ils sentent si peu ce qu’ils doivent aux autres. » SFS Entretiens Spirituels

Aujourd’hui Seigneur Jésus, je te demande de me donner le discernement d’aller vers mes frères, de bannir mon égoïsme et d’être comme Marie, notre modèle de notre vie de chrétien : discrète et disponible.

4) « Le nom de Dieu n’est pas « damnateur » mais « sauveur ». « Dieu est le Dieu de la joie » SFDS

"Je suis ravi d’entendre François de Sales doucement sermonner les Hébreux qui se lamentaient dans le psaume : « Au bord des fleuves de Babylone nous étions assis et nous pleurions nous souvenant de Sion » et s’exclamer : « Eh bien, moi, je voudrais que nous chantassions partout !… » (Revue Paix et Joie n° 10 2009, p. 18)

J’apporterai aujourd’hui le Seigneur source de toute joie à quelqu’un.

3) «  Mes excellents compagnons d’armes, il faut renverser les murs de Genève par des prières ardentes et livrer l’assaut par la charité fraternelle »

Aujourd’hui je prierai Dieu de m’envoyer travailler à gagner une âme à son amour en pratiquant la charité.

2) « La solitude a ses assauts, le monde a ses dangers ; partout il faut avoir bon courage, puisque partout le secours du ciel est prêt pour ceux qui ont confiance en Dieu, et qui avec humilité et douceur implorent sa paternelle assistance. »

Seigneur Jésus, aide-moi, car je suis infirme. Il y aura toujours beaucoup à corriger en moi. Je veux profiter d’une remarque aujourd’hui pour me corriger sur un point. (L’art d’utiliser ses fautes p. 34).

1)« Femmes, ô vous qui savez rendre la vérité douce, tendre, accessible, attachez-vous à faire pénétrer l’esprit de ce concile dans la vie de chaque jour. » (Concile Vatican II)

Seigneur Jésus, je te remercie pour ce moment de prière. Ouvre mes yeux de sorte que je puisse reconnaître ta grâce dans ma vie. Accorde-moi assez d’amour pour suivre ton appel. Marie, apprends-moi à être un reflet de son amour en étant son instrument aujourd’hui.

Dans le sermon pour le dimanche des Rameaux du 3 avril 1594, St François de Sales traite du combat spirituel et nous rappelle les « moyens que Notre Seigneur nous a mis en main ». En nous servant de ces moyens, nous nous fions à Notre Seigneur, non pas à nous-mêmes. Les principaux moyens sont l’oraison et les sacrements.

Avez-vous besoin de force ? « Demandez et vous recevrez. » Jean 16,24.

Avez-vous besoin de refuge ? « Frappez et il vous sera ouvert. Veillez et priez. » Matthieu 7, 7.

Méditer la Passion.

Prière d’entrée en carême :

« Seigneur, que ce temps de pénitence soit inspiré par Toi. Que Tu en sois le garant. Tu ne nous demandes pas des prouesses, simplement de revenir à toi, la source et l’aboutissement de tout. Ouvre nos cœurs. »

Portfolio

Cliquez sur les images pour les agrandir.


Association Saint François de Sales | Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée | Fils de Saint François de Sales | Prêtres de Saint François de Sales
Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Webmestre | Espace privé | SPIP - ©Société Saint François de Sales - 119 Productions