Société Saint François de Sales
"Quiconque a Jésus-Christ dans son cœur,
il l’a bientôt après en toutes ses actions extérieures."
St François de Sales

Prêtres de Saint François de Sales > Bulletin "Paix et Joie dans l’Esprit Saint"

Paix et Joie N° 8 - 318 mai 2018


PROBATION : LES ACTES DES APÔTRES (Jean MOUREAUX)

Introduction : Comment les Apôtres sont-ils devenus missionnaires ?

Lorsqu’on lit le livre des Actes des Apôtres, on est tout de suite frappé par la rapidité avec laquelle l’Évangile s’est répandu et ce, jusqu’à la capitale de l’empire : Rome. On est saisi de voir l’énergie dépensée par ces hommes pour que la Parole de Jésus soit entendue par le plus grand nombre. Et l’on peut s’interroger : quelle force animait ces premiers Apôtres ? Étaient-ils d’une humanité exceptionnelle ? Ou bien leur foi était-elle hors du commun ? Et l’on peut être tenté de penser que ça, c’était autrefois, aux origines de l’Église, étant entendu qu’aujourd’hui, c’est fini et que cette belle histoire appartient désormais au passé. En regardant de près comment les Apôtres sont devenus missionnaires, nous chercherons à mettre en lumière ce qui aujourd’hui peut nous donner un élan toujours renouvelé pour faire entendre le message de Jésus à tous les hommes auxquels, comme prêtres, nous sommes envoyés.

Au départ, pourtant, les Apôtres ne paraissaient pas très bien partis pour une mission aussi rapide et féconde. Dès le soir de la Résurrection, ils ne reçoivent pas le témoignage de Marie- Madeleine (Mc 16, 11 ; Lc 24, 11) ni celui des deux disciples qui l’avaient rencontré à Emmaüs (Mc 16, 11 ; 13). Dans l’Évangile de Jean, Pierre voit le tombeau vide sans tirer aucune conclusion (Jn 20, 6-7). Le soir même tandis que Jésus vient à leurrencontre, ils sont enfermés dans une maison dont les portes ont été verrouillées... « par peur des Juifs » (Jn 20, 19). A l’Ascension, leurs regards restent fixés vers le ciel où Jésus vient de s’en aller (1, 11). Mais Jésus avait promis le don de l’Esprit Saint. Il faudra l’événement de la Pentecôte pour qu’ils sortent, que Pierre s’adresse à la foule des Juifs rassemblés pour la fête et proclame hardiment la Résurrection : « Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité, nous tous en sommes témoins » (2, 32). Dès lors, ils sont lancés sur les routes de l’annonce. Plus rien ne les arrêtera : il faut que la Bonne Nouvelle parvienne « à toutes les nations » (Lc 24, 47). Dans le décret Ad Gentes divinitas sur l’activité missionnaire de l’Église, le Concile Vatican II affirme : « C’est à la Pentecôte que commencèrent les actes des Apôtres. Le Saint Esprit insinue dans les cœurs des fidèles le même esprit missionnaire qui avait poussé le Christ lui-même. » (AG n°4)

Notes (1) AG : Ad Gentes divinitas, décret du Concile Vatican II sur l’activité missionnaire de l’Église. (2) EG : La joie de l’Évangile (Evangelii gaudium), pape François, 2013. (3) Les références sans indication de livre renvoient aux Actes : ex 4, 20 = Actes 4, 20. (4) Un admirable christianisme, Daniel Marguerat, éditions Cabédita, 2013. (5) TAD : Traité de l’amour de Dieu, Saint François de Sales

Première partie : « Allez, de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28, 19) Deuxième partie : « Le Seigneur rendait témoignage à la parole de sa grâce. » (14,3) Troisième partie : « Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus que vous aviez exécuté. » (5, 30) Quatrième partie : « Ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. » (Isaïe 55, 11)


Association Saint François de Sales | Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée | Fils de Saint François de Sales | Prêtres de Saint François de Sales
Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Webmestre | Espace privé | SPIP - ©Société Saint François de Sales - 119 Productions