Société Saint François de Sales
"La dévotion est la douceur des douceurs et la reine des vertus car c’est la perfection de la charité."
St François de Sales

Filles de Saint François de Sales > Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée > Notre Mission

Philippines


"Une Missionnaire doit marcher comme Jésus, sans rien de désordonné. Il approchait doucement les âmes, leur faisait du bien, mais ne les pressait pas ; son ardeur sainte brûlait au-dedans. "Mère Marie Gertrude.

La fondation de notre communauté aux Philippines a eu lieu le 8 décembre 2007, en présence de l’évêque Mgr Antonio Tobias, de Novaliches, et de quelques autres prêtres. Parmi eux se trouvaient Père Singa Rayan, un prêtre indien qui nous a introduit dans une école technique dans un village voisin de la paroisse où nous avons commencé à enseigner le catéchisme. Sans beaucoup de retard, nous avons commencé notre apostolat n’épargnant aucune peine pour apprendre la langue locale de manière à communiquer avec les plus pauvres de la société.

Père Singa Rayan a participé activement à l’élaboration d’un bidonville appelé Sitsio Kislap de chaque côté de ce qui a été la prise d’égouts. Environ 400 familles vivaient dans ce domaine sans l’aide ni Gouvernement ni de l’Eglise. Après l’exemple de Jésus « Je suis venu pour que vous ayez la vie en abondance", le Père Rayan a commencé à célébrer la messe dans un hangar abandonné de la caserne qui avait été utilisé comme toilettes publiques.

A son invitation, nous avons participé à la célébration eucharistique. Lentement mais sûrement, nous avons commencé à nous engager dans la vie des gens. Comme il y avait aussi les membres de Légion de Marie, qui visite régulièrement ce domaine, nous sommes devenus des collaborateurs de ce projet avec eux. Notre mission consistait à visiter les familles, en aidant les parents à faire baptiser leurs enfants, préparés à la Première Communion, etc. Nous avons aidé des familles pour les frais de scolarité, livres et uniformes pour les enfants pauvres. Les enfants malades reçoivent des soins médicaux. Les femmes reçoivent une formation pour être des mères responsable en leur enseignant l’entretien de la maison, l’éducation des enfants, la santé, l’économie et d’hygiène.

Avec l’aide de quelques bienfaiteurs, le P. Rayan a été en mesure de construire une chapelle digne du Seigneur avec un bel autel et une cloche, annonçant la présence du Seigneur au milieu d’eux. Leur présence à la célébration eucharistique a considérablement augmenté à 15 au début et 50 à 60 membres à l’heure actuelle.

Un autre champ d’apostolat ouvert pour nous dans un petit village appelé Teresa, dans la province de Rizal, environ à 3heures voyage de notre communauté. Père Jovita d ’Souza, un prêtre de Bangalore, Inde, a ouvert une école pour les étudiants pauvres. Comme il connaissait bien les sœurs SMMI, il nous a invités à visiter ce village. Il nous a généreusement offert une pièce où nous pouvions rester, même pour une ou deux semaines selon les besoins. Nous visitons les familles dans les zones de squatters et leur enseignons le catéchisme, donnons une formation pour les femmes en matière de santé et d’hygiène, etc. Nous essayons les enfants de faire parrainer pour qu’ils poursuivant leurs études. Nous donnons également une aide médicale aux enfants et adultes malades. Nous avons créé un fonds de rotation pour aider les familles d’ouvrir un magasin ou de commencer des industries artisanales. Il est difficile d’éveiller les squatters au sens du travail. Le curé de Teresa, est très dévoué aux pauvres de cette région, a mis à notre disposition un travailleur social pour nous aider. La plupart des gens ici sont des tailleurs de pierre qui reçoivent un salaire très modeste, par conséquent, leur niveau de vie ne peut pas être amélioré.

À Fairview où nous résidons, nous commençons à une échelle très modeste un projet pour les enfants pauvres. Notre évêque, impressionné par notre travail, a alloué une certaine somme à cette fin. Nous ne pouvons ignorer la formation des mères. Nous avons déjà commencé alphabétisation des enfants et leur donnons des cours de morale, la religion et d’instruction civique. Nous sommes attendus pour donner des soins médicaux aux enfants. Un rapport doit être présenté régulièrement à l’agent de projet du diocèse.


Association Saint François de Sales | Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée | Fils de Saint François de Sales | Prêtres de Saint François de Sales
Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Webmestre | Espace privé | SPIP - ©Société Saint François de Sales - 119 Productions