Société Saint François de Sales
"Qui a gagné le cœur de l’homme a gagné tout l’homme"
Saint François de Sales

Prêtres de Saint François de Sales > Bulletin "Paix et Joie dans l’Esprit Saint"

UNE PAGE DU TRAITÉ DE L’AMOUR DE DIEU (Livre VIII, ch. X)


LA VOLONTÉ DE DIEU SIGNIFIÉE PAR LES INSPIRATIONS

« Enfant privilégié de l’Esprit Saint », selon les mots du P. Chaumont, François de Sales parle souvent des inspirations.

Dans l’Introduction à la Vie Dévote », il les définit ainsi : « Nous appelons inspirations tous les attraits, mouvements, reproches et remords intérieurs, lumières et connaissances que Dieu fait en nous, prévenant notre cœur en ses bénédictions par son soin et amour paternel, afin de nous réveiller, exciter, pousser et attirer aux saintes vertus, à l’amour céleste, aux bonnes résolutions, bref, à tout ce qui nous achemine à notre bien éternel. C’est ce que l’Époux appelle heurter à la porte et parler au cœur de son Épouse, la réveiller quand elle dort, la crier et réclamer quand elle est absente, l’inviter à son miel et à cueillir des pommes et des fleurs dans son jardin, et à chanter et faire résonner sa douce voix à ses oreilles. » (cf. Ct des Cantiques )

Dans le Traité, il les présente comme des rayons du soleil qui éclairent et réchauffent : « Les rayons du soleil éclairent en échauffant et échauffent en éclairant ; l’inspiration est un rayon céleste qui porte dans nos cœurs une lumière chaleureuse par laquelle il nous fait voir le bien et nous échauffe pour le rechercher. »

Une vie sans inspirations est comme un hiver stérile, en attente du printemps : « Sans l’inspiration nos âmes vivraient paresseuses, percluses et inutiles ; mais à l’arrivée des divins rayons de l’inspiration, nous sentons une lumière mêlée d’une chaleur vivifiante, laquelle éclaire notre entendement, réveille et anime notre volonté, lui donnant la force de vouloir et faire le bien appartenant au salut éternel... Ce même Dieu éternel souffle et pousse les inspirations de la vie surnaturelle en nos âmes ... L’Esprit divin est une lumière infinie, duquel le souffle vital est appelé inspiration, d’autant que par lui cette suprême Bonté haleine et inspire en nous les désirs et intentions de son cœur. » (cf. allusion à la création, en Genèse 1-2)

« Les moyens d’inspirer dont la divine Bonté use sont infinis » : le moyen principal est la Parole de Dieu et la prédication et quelquefois, quand cela ne suffit pas, c’est la tribulation, les épreuves, ou encore la vue des créatures, les rencontres, les circonstances ... comme celle que raconte François : faisant la fête la nuit dans Paris avec des camarades étudiants, dont l’un était Protestant, ils entendent sonner les Matines dans l’église des Chartreux. Curieux de voir comment priaient ces moines, ils vont à l’église, et le camarade Protestant est tellement impressionné par la beauté de leur prière qu’il décida de se faire Catholique !

Admirant la multiplicité des moyens par lesquels Dieu nous fait signe, François s’écrie : « O que bienheureux sont ceux qui tiennent leurs cœurs ouverts aux saintes inspirations ! car jamais ils ne manquent de celles qui leur sont nécessaires pour bien et dévotement vivre en leurs conditions, et pour saintement exercer les charges de leurs professions ... Si nous ne résistons pas à la grâce de Dieu, il donne à un chacun de nous les inspirations nécessaires pour vivre, opérer et nous conserver en la vie spirituelle. »

Dans notre relation avec Dieu vécue comme une amitié, une alliance, un mariage, les inspirations sont des signes, des appels, des stimulants pour vivre plus pleinement cette relation.

« Les âmes, certes, qui ne se contentent pas de faire ce que par les commandements et conseils le divin Époux requiert d’elles, mais sont promptes à suivre les inspirations sacrées, ce sont celles que le Père éternel a préparées pour être épouses de son Fils bien-aimé. »

Et le chapitre se termine sur une note bien encourageante : « Quand nous ne savons que faire et que l’assistance humaine nous manque en nos perplexités, Dieu alors nous inspire ; et si nous sommes humblement obéissants, il ne permet point que nous errions. »

François CORRIGNAN


Association Saint François de Sales | Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée | Fils de Saint François de Sales | Prêtres de Saint François de Sales
Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Webmestre | Espace privé | SPIP - ©Société Saint François de Sales - 119 Productions